acupuncture, Dr Cherino Parra Nayla, EasyDaDa, France Bleu, radio, santé -

Inventée par une manchoise, le bracelet Easy-DaDa est désormais en vente

Contrairement à son nom, ce bracelet n'est pas destiné aux chevaux mais bien aux humains. Il se porte à la cheville et permet selon ses concepteurs de soulager les douleurs

Nayla Chérino-Parra, la conceptrice du bracelet Easy-DaDa
Nayla Chérino-Parra, la conceptrice du bracelet Easy-DaDa © Radio France - Frédérick Thiébot

Rien de miraculeux puisque ce bracelet Easy-DaDa équipé de deux billes de bois va appuyer sur un point d'acupuncture. C'est ce qui s'appelle le point V60, point d'aspirine de l'acupuncteur.  

Il a été mis au point notamment par Nayla Chérino Parra, une vétérinaire du centre Manche, orientée en médecine naturelle et qui pratique elle-même l'acupuncture sur les animaux. Cet équipement permet donc d'obtenir les effets d'un point d'acupuncture, sans utiliser d'aiguilles.  

Un système qui marche, affirme sa conceptrice  

Même si ça ne soulage pas complètement ou totalement la douleur, il n'y a aucun risque d'effets secondaires, affirment Nayla Chérino Parra.  Elle commerciale aujourd'hui son bracelet Easy-DaDa, grâce à sa participation il y a un peu plus d'un an à une start-up week-end à Saint-Lô (50).  

Les premières boites Easy-DaDa commencent à être commercialisées
Les premières boites Easy-DaDa commencent à être commercialisées © Radio France - Frédérick Thiébot

Quand au nom Easy-Dada, cela veut dire "disposition anti-douleurs par acupression". 

Les 5.000 premiers bracelets viennent d'être fabriqués et commencent à être commercialiser dans la région.