Les cycles d'engendrement et de contrôle, base de la prévention en Médecine Traditionnelle Chinoise (MTC)

Les cycles d'engendrement et de contrôle, base de la prévention en Médecine Traditionnelle Chinoise (MTC)

Nayla Cherino Parra

RÉSUMÉ : Dans la Chine ancienne, le médecin était rémunéré tant que son patient était en bonne santé, ce principe fondateur de la Médecine Traditionnelle Chinoise signifie que le médecin voyait régulièrement ses patients pour renforcer leur état d'équilibre par le ressenti des pouls et en dispensant divers conseils sur l'hygiène de vie et alimentaire. Cet article résume des conseils simples basés sur l'étude des cycles d'engendrement et de contrôle pour permettre de les harmoniser et augmenter le capital santé/bien-être du patient. Mots-clés : prévention-respiration-hydratation-alimentation-sommeil émotions.  

SUMMARY: In ancient China, doctors were paid as long as their patients were in good health. This founding principle of Traditional Chinese Medicine rests on doctors strengthening the overall balance and health of their clients through regular visits during which they would assess their pulse, provide advice on healthy lifestyle, and counsel about healthful diet and hygiene. This article summarizes the advice based on the body's cycles of generation and control to harmonize them and increase the well-being of the patient. Keywords: prevention-breathing-hydration-nutrition-sleep-emotions. 

Introduction 

En considérant les chiffres statistiques de l'INSEE [1], depuis de nombreuses années pour la France, l'espérance de vie augmente et atteint 82 ans, sans distinction de sexe, tandis que l'espérance de vie en bonne santé stagne voire régresse et est en moyenne de 64 ans. Il est légitime, alors, de se poser la question comment se fait-il que nous soyons tout juste dans la moyenne européenne pour l'espérance de vie en bonne santé alors que nous vantons un « système de soin performant, d'un accès égalitaire et d'un bon accès aux thérapeutiques innovantes » comme le relate le Pr Alla [2]. À l'heure actuelle, il persiste une véritable méconnaissance des bases fondamentales de quoi faire pour être en bonne santé ainsi que des croyances populaires qui sont en fait un non-sens d'un point de vue physiologiques ou à long terme pour la santé. Dans cet article, il est proposé des éléments simples mais fondamentaux à transmettre au cours de la consultation pour éveiller et responsabiliser le patient dans sa prise en charge de sa santé sur les besoins fondamentaux et leurs implications dans l'équilibre de santé. « Les patients recherchent à être soulagés et à être écoutés et compris » comme le souligne Patrick Triadou et al dans son enquête sociologique sur la pratique de l'acupuncture en France [3]. La MTC est une médecine vieille de plus de 3000 ans basée essentiellement sur l'interaction avec l’énergie de Vie ! Nous sommes bien tous d’accord que c’est cette énergie de vie qui nous répare donc également nous aide à guérir ! Par exemple, une personne se casse un bras ou autre, on lui met un guide (broche, plâtre, vis…) l'os se répare plus ou moins vite mais il pourra se réparer uniquement si la personne est en vie. Le lendemain de la facture la personne meurt d’une quelconque raison, à jamais son os restera fracturé. Il est primordial à notre époque de reprendre conscience de cette énergie qui est en nous ! À partir des cycles d'engendrement et de contrôle, bases fondamentales de la circulation d'énergie dans le corps, la MTC nous donne les axes de la prévention universelle selon RS. Gordon [4]. La prévention, selon la définition de l'OMS [4] est « l'ensemble des mesures visant à éviter ou réduire le nombre et la gravité des maladies, des accidents et des handicaps » et la prévention universelle est destinée à l'ensemble de la population quel que soit son état de santé. Fait donc partie intégrante de cette acception de la prévention le champ dit de « l'éducation pour la santé » qui insiste notamment sur les grandes règles d'hygiène.

Le cycle d'engendrement et de contrôle

cycle d'engendrement acupuncture nature bien etre

 

en MTC résulte du fait d'une circulation harmonieuse de l'énergie à travers ces cycles d'engendrement et de contrôle qui sont la base fondamentale de tout enseignement de l'acupuncture. Dans chaque loge, les organes Yang, creux, inscrits en rouge sont là pour protéger les organes Ying, pleins, inscrits en bleu. Comme le disait Homère « la santé, c'est un esprit sain dans un corps sain. ».  Pour avoir un corps sain, nous avons quatre besoins vitaux, physiologiques : Respirer, Boire, Manger 

et Dormir. Ces 4 besoins apportent de l'énergie à la loge énergétique correspondante :  Respirer apporte de l'énergie à la loge METAL/AIR 

Boire apporte de l'énergie à la loge EAU 

Manger, comme nous le verrons, impacte toutes les loges mais particulièrement la loge BOIS et la loge TERRE 

Dormir amène de l'énergie à la loge FEU. 

Pour avoir un esprit sain, il est primordial d'exprimer nos émotions pour éviter qu'elles ne s'impriment dans nos organes comme nous l'enseigne la MTC. 

Premier pilier : la respiration. 

Si nous observons un animal respiré, nous pouvons facilement compter les respirations sur le flanc. Le flanc correspond à notre abdomen. Il en est de même pour nous, la respiration naturelle est la respiration abdominale [5-7]. À l'heure actuelle, bon nombre de personnes respirent plus au niveau thoracique et minimisent alors la quantité d'énergie apportée par ce premier pilier.  

Exercice pratique pour nous aider à respirer par le ventre : mettre une main au niveau du ventre et une au niveau de la poitrine, gonfler le ventre à l'inspiration puis dégonfler à l'expiration. Pour compléter cet exercice, il est intéressant d'ouvrir la bouche à l'inspiration, sans forcément respirer par la bouche. Ouvrir la bouche en prenant l'air permet d'augmenter l'amplitude respiratoire et des bâillements, régulièrement, apparaissent. Ces bâillements ne sont pas la manifestation de l'ennui, au contraire ils témoignent le relâchement de tension dans le corps, la détente, le bien-être. Quand nous retenons notre bâillement, nous nous empêchons de nous relâcher.  

Que se passe-t-il lors d'un effort d'un point de vue de la respiration ? Beaucoup de personnes ont tendance à bloquer la respiration, par illusion de se sentir plus fort. Or quand nous bloquons la respiration, nous faisons travailler nos muscles avec moins d'oxygène et nous produisons plus d'acide lactique, déchet qu'il va falloir ensuite éliminer.Quand il y a accumulation d'acide lactique dans le corps, cela entraîne fatigue musculaire, crampe, courbature voire même déchirure. En regardant de nouveau les cycles : quand nous bloquons la respiration, nous entraînons un blocage dans la loge

METAL/AIR qui contrôle la loge BOIS dans laquelle se trouvent les muscles et les tendons. Or quand nous respirons de façon abdominale avec la bouche ouverte, nous prenons automatiquement un volume d'air plus important ce qui nous amène plus d'énergie et détend notre organisme. Autre point important est de faire attention à la qualité de l'air que nous respirons ainsi que celle dans l'habitat. Détaillons cette loge METAL/AIR, elle comporte comme organe Ying : le Poumon, organe Yang : le Gros Intestin, et la peau comme organe secondaire. Le coronavirus révèle la dysfonction de cette loge METAL/AIR. En sachant que les organes Yang sont là pour protéger les organes Ying. Le Gros Intestin protège le Poumon et la peau. Pour renforcer le Gros Intestin, l’utilisation de l'argile [8] et de pré/pro-biotique tel que le kéfir [9] est recommandée comme mesure préventive par rapport à l'infection au coronavirus. Comme Pasteur a énoncé : « Béchamp avait raison, le microbe n'est rien, le terrain est tout ».

Passons au deuxième pilier : l'eau. 

L'eau pour notre corps et notre équilibre de santé est importante car nous sommes constitués de 70% d'eau. L'eau est indispensable pour notre fonctionnement vital. Nous souffrons actuellement de déshydratation comme le signale le Dr Batmanghelidj's dans son livre « Votre corps réclame de l'eau. Les dangers de la déshydratation » [10]. La quantité physiologique d'eau dont notre corps a besoin représente 20 à 60ml/kg/jour, sans compter celle contenue dans la nourriture [11-12] et les boissons (thé, café, tisane, jus, etc...) ! Plus nous buvons de l'eau, plus notre vessie récupérera ses fonctions élastiques et paradoxalement nous irons moins fréquemment aux toilettes. Inutile d'être contrarié d'aller aux toilettes, uriner permet d'éliminer les toxines. 

La qualité de l'eau est importante : si nous buvons une eau trop chargée en minéraux, elle favorise l'apparition de calculs rénaux et épuise l'énergie du Rein pour éliminer cet excès de minéraux [13]. À Noter, le taux de résidu sec de l'eau doit être inférieur à 100mg/L avec un pH d'environ 7 [14].  Dans le schéma présenté ci-dessus, nous voyons que la loge Eau contient les os et le système nerveux, nourrit la loge Bois qui comporte muscles et tendons et contrôle la loge Feu. D'où l'importance de boire de l'eau en quantité suffisante et de bonne qualité pour amener de l'énergie à la loge Eau.  Si l'énergie dans la loge Eau est déficitaire, elle exercera moins bien son contrôle sur la loge Feu ce qui entraînera un excès de Feu dans l'organisme qui se manifeste par des symptômes comme la fièvre et tous les phénomènes inflammatoires traduits par le suffixe -ite (tendinite, conjonctivite, arthrite, etc...). Quand une personne présente des symptômes inflammatoires ou de douleurs, les acupuncteurs piquent entre autres le point 60 Vessie (60V=Kunlun) [15]. Ce point peut être stimulé également par pression grâce au dispositif médical EasyDaDa®.- Dispositif Anti-Douleur par Acupression. Solution innovante pour soulager douleurs et fièvre, EasyDaDa® est une alternative aux médicaments à base d'ibuprofène, paracétamol etc... Comme l'action de ces molécules, EasyDaDa® ne guérit pas mais permet, de façon naturelle, de soulager totalement la douleur ou de gagner un à plusieurs gradients sur l'échelle de la douleur, passer d'un stade insupportable à tolérable et ainsi débuter une spirale vertueuse du mieux-être.  

Continuons avec le troisième pilier : la nourriture. 

En médecine chinoise, chaque loge est influencée par une nourriture particulière comme le rappelle Nelly Carosi et Marie-Emmanuelle Gatineaud [16] et peut devenir « thérapeutique grâce à ses quatre caractéristiques fondamentales : sa saveur (acide, amère, douce, piquante, salée) sa forme (couleur, consistance, degré d'hydratation), sa vitalité "jing" (dépendante de la fraîcheur de l'aliment, de son lieu de récolte, de son mode de culture, de la saison) et enfin sa nature "qi" (chaude, tiède, fraîche, froide, neutre) dont l'aliment est dépositaire et qui peut être transformé par un mode de cuisson ou un mode de conservation. ».  

Si une personne mange fast-food à tous les repas [17-18] (expérience fortement déconseillée), très rapidement elle ne va pas se sentir bien voire même présenter des symptômes. Elle décide alors d'aller consulter tout en continuant le même régime alimentaire. Important de lui faire prendre conscience que quelque soit la thérapeutique utilisée, celle-ci ne sera pas d'une grande utilité tant qu'elle ne change pas de régime alimentaire, mieux adapté à ses besoins physiologiques. 

Nous venons de voir l'importance de ce que nous mangeons qui impacte toutes les loges et principalement la loge BOIS mais il nous reste à voir maintenant notre façon de manger.  Normalement, par le biais de l'alimentation, nous produisons de la salive dont un des composés est le bicarbonate qui sert à tamponner, neutraliser le pH de l'estomac [19-20]. La plupart des individus "gobent" les aliments. Dans ce cas de figure, nous forçons l'estomac à produire plus d'acidité pour dégrader les aliments sans produire le bicarbonate qui le neutralise. L'activité motrice de notre estomac ne permet pas le broyage des aliments. Que fait cette acidité ? Au mieux, elle passe dans l'intestin mais attention elle est métabolisée et rend notre corps plus acide ce qui favorise le développement de douleurs et d'être plus sensible également aux infections. Sinon cette acidité remonte et crée des brûlures au niveau de l’œsophage. La personne décide alors de consulter son médecin, il est alors intéressant de lui demander d'évaluer le nombre de mastication avant d'avaler et de leur recommander à mâcher minimum vingt fois chaque bouchées [21] plutôt que de prescrire des pansements digestifs ou des inhibiteurs de la pompe à proton. Ce comportement de "gober" les aliments blesse alors la loge TERRE. Il est essentiel de rappeler ce bon-sens au patient pour qu'il puisse adopter un meilleur comportement vis à vis de sa santé.  

Autre avantage quand nous mâchons, nous mangeons alors moins que d'ordinaire. En regardant le cycle d'engendrement, les organes génitaux femelles se situent dans la loge TERRE (Rate Pancréas/Estomac). Les seins appartiennent à cette loge là, le fait de mâcher est une des mesures préventives à l'apparition du cancer du sein.  

Terminons maintenant les besoins physiologiques avec le quatrième pilier : le sommeil. 

Notre terre est vivante, elle est également animée par cette énergie de vie. Il y a des endroits sur terre qui sont hauts en énergie, d'autres équilibrés par contre il y en a qui sont bas en énergie voire déséquilibrés. C'est l'apport de la géobiologie et du feng shui, qui étudient l'impact énergétique de notre environnement [22]. Si le lit est placé à un endroit énergétiquement déséquilibré,la personne se décharge en dormant au lieu de se recharger et d'apporter de l'énergie à la loge FEU, celle-ci va accumuler de l'énergie perverse. Un moyen simple pour tester le lit est de poser aux quatre coins du lit et au milieu un bouquet de rose dans un vase. Les roses, une fois dans le vase, tirent leur énergie de l'eau contenue dans le vase et de l'équilibre entre l'énergie du ciel et l'énergie de la terre. Si le lieu est déséquilibré, très vite les roses vont se courber. Si nous dormons à cet endroit, au lieu de nous recharger en dormant, nous nous réveillons plus fatigués que lorsque nous nous sommes couchés la veille. Une fois que le lit est placé correctement d'un point de vue énergétique, il est recommandé d'incliner le lit en surélevant la tête du lit [23] contrairement à la croyance populaire pour favoriser la circulation des fluides dans notre corps. 

Pour l'expliquer simplement, observons une bouteille remplie à ¾ d'eau qui représente la silhouette humaine. Nos fluides sont mis en mouvement par le cœur et nous sommes soumis à la force de gravité. Couchés, cette force s'exerce également ce qui fait que la pression au bout des pieds diminue. Le retour veineux peut être plus difficile d'autant plus, si nous sommes déshydratés, notre sang est légèrement plus visqueux. Nous voyons donc apparaître de l’œdème au niveau des chevilles.

 nayla cherrino veterinaire laboratoire acunature easydada antidouleur eau pillier nayla cherrino veterinaire laboratoire acunature easydada antidouleur eau pillier

Pour cette raison, nous croyons qu'il est nécessaire de surélever les pieds pour une meilleure
circulation.

nayla cherrino veterinaire laboratoire acunature easydada antidouleur eau pillier

Or dans cette configuration, notre cœur doit lutter contre la force exercée par la pente en plus de celle exercée par la force de gravité. La diminution de pression au bout des pieds est encore plus importante par contre le retour veineux est facilité par un effet "toboggan". Cela permet de diminuer l’œdème au niveau des pieds mais nous expose à avoir un œdème au niveau du poumon !! 

À l'inverse quand nous mettons des cales sous les pieds de la tête de lit, le schéma qui suit nous montre ce qui se passe alors dans le corps :

nayla cherrino veterinaire laboratoire acunature easydada antidouleur eau pillier

La force de contraction cardiaque et celle de la pente sont dans le même sens, ce qui permet d'augmenter la pression au bout des pieds et favorise ainsi le retour veineux. L'inclinaison du lit dans ce sens favorise la circulation harmonieuse des fluides dans l'organisme de façon naturelle et nous permet de profiter pleinement de l'énergie apportée par le sommeil.  

Nous venons de voir ce que nous pouvons mettre en œuvre pour favoriser un corps sain, il est temps maintenant d'aborder ce qui apparaît en premier dans la citation d'Homère pour la santé : l'esprit sain, en d'autre terme nous allons aborder le volet des émotions.  

Le cycle et les émotions 

Lors de l'élaboration de la MTC il y a plus de trois mille ans, les médecins chinois disaient que : « Toute émotion non exprimée, s'imprime en nous et dans nos organes. » Chaque loge est le réceptacle d'une saveur émotionnelle particulière [24]. 

Par rapport à la citation « Toute émotion non exprimée », il est essentiel de détailler une notion afin d'éviter de confondre "exprimée" avec "manifestée". Quand nous manifestons notre colère, nous réagissons par la colère vis à vis d'un événement déclencheur (parole, geste, attitude...) puis nous essayons de contrôler l'émotion. Le simple fait de manifester ne résout pas la colère. Preuve s'il en faut, nous pouvons nous mettre plusieurs fois en colère pour des événements similaires espacés dans le temps. 

 

cycle emotions graphique laboratiure acunature easydada

 

À chaque fois que nous manifestons ou réprimons notre émotion sans la résoudre, cela crée un impact dans la loge qui en est le réceptacle.  

Pour exprimer la colère, quelque soit son intensité, du moindre petit agacement, contrariété à la rage furieuse, il est important de la manifester et de laisser faire le processus naturel afin d'éviter que cette colère ne s'imprime dans la loge BOIS qui en est le réceptacle.  

Pour comprendre ce processus naturel, il est primordial de savoir que les émotions sont déclenchées par un stimulus visuel, olfactif, auditif, douloureux ou autre qui active notre cerveau dit reptilien (hypothalamus, hypophyse, noyau amygdalien, tronc cérébral) Comme son nom l'indique, c'est le cerveau primitif, le cerveau de l'instinct de survie. C'est lui qui est en charge de toutes nos fonctions physiologiques inconscientes qui s'adaptent à nos besoins biologiques. Quand nous mangeons, il est inutile de réfléchir à toutes les réactions enzymatiques que notre corps produit pour digérer les aliments. Pour les émotions, c'est pareil sauf que dans ce domaine, nous avons pris l'habitude de gérer ou tout du moins essayer de gérer, maîtriser, contrôler nos réactions physiques liées à l'émotion pour gérer, contrôler, maîtriser notre émotion.  

Les émotions sont la résultante de diverses sensations physiques [25]. Différents programmes de développement personnel proposent d'apprendre à gérer les émotions par différentes techniques alors qu'il n'y a rien à faire, uniquement se placer dans un endroit où nous nous sentons en sécurité pour observer comment l'émotion se manifeste physiquement en nous, afin que tout s'apaise [26] et ainsi que l'émotion prenne sa place et évite de créer un impact dans l'organe qui en est le réceptacle. 

Pour les émotions, tout se régule sans que nous ayons besoin d'intervenir, sauf quand le processus est bloqué, (émotion trop forte, situation non propice). Nous allons devoir alors, relancer le mécanisme pour se libérer définitivement de l'émotion désagréable. Il est nécessaire d'abord de reconnaître que

l'émotion est en nous et d'avoir envie de la résoudre. Énoncé comme cela, ça a l'air très simple et c'est le cas mais nous avons appris tout l'inverse et changer une habitude prend du temps.  Pour découvrir comment fonctionne notre capacité naturelle à résoudre nos émotions (CNRE), nous devons d'abord voir comment fonctionne le cerveau reptilien.  

C'est le cerveau primitif de nos fonctions biologiques, c'est lui qui est en charge de notre instinct de survie. Pour comprendre son fonctionnement, il est important d'imaginer ce qui se passe quand nous vivons un événement qui met notre vie en danger. Tout naturellement, cela active notre instinct de survie pour réagir face à cet événement et sauver notre peau. Le cerveau reptilien envoie alors des médiateurs pour induire une réaction. Suivant la situation qui a stimulé le cerveau reptilien, les médiateurs envoyés nous permettent d'avoir trois types de réactions différentes pour sauver notre peau.  

Les trois réactions possibles face à un événement qui met notre vie en danger : 1. La fuite : dans ce cas, notre cœur bat très vite, il y a un échauffement du bas du corps qui nous permet de courir beaucoup plus vite que d'ordinaire. 

  1. L'attaque : là aussi, notre cœur bat très vite par contre il y a stimulation du haut du corps qui fait que nous décuplons notre force. Encore faut-il avoir une capacité musculaire suffisante. Pour la gazelle, si la fuite n'est pas possible, l'attaque est vaine donc que peut-elle faire ?  
  2. Faire le mort : cette troisième réaction survient quand la fuite n'est pas possible, quand l'attaque n'est pas possible, la gazelle simule la mort. Ce n'est pas une ruse, il n'y a rien de réfléchi dans cette réaction, c'est instinctif. Dans ce cas, le cœur est quasi à l'arrêt, la température corporelle chute, les muscles sont tout flasques.  

Au final, dans deux des réactions : fuite et attaque, le cœur bat très vite, dans le troisième : faire le mort, le cœur est quasi à l'arrêt. Si cet état perdure trop longtemps, l'individu va mourir ! Ce ne serait pas très efficace si cela se passait comme ça.  

En fait dès que le cerveau reptilien est activé pour nous permettre de réagir, directement, sans attendre, il envoie également les médiateurs contraires qui permettent que tout se régule dans notre corps. Nous allons pouvoir ressentir l'action de ces médiateurs idoines de régulation dès que nous nous sentons en SÉCURITÉ. Ce n'est pas une fois que nous sommes en sécurité que le cerveau reptilien envoie les médiateurs de régulation, il les envoie directement mais nous ne les ressentons que quand nous sommes en sécurité.  

Dans l'exemple de la gazelle : Soit elle fuit et parvient à se sauvegarder de son prédateur. Dès lors qu'elle est en sécurité, elle s'apaise et reprend son rythme de vie normal. Soit elle fait la morte (sidération) en attendant de pouvoir fausser compagnie à son prédateur. Elle se relève et s'échappe. Retour à la sécurité, apaisement.  

Voilà le fonctionnement du cerveau reptilien dans sa fonction première instinct de survie et il n'a qu'une façon de fonctionner.  

Quand nous vivons une situation qui génère une émotion, notre cerveau reptilien est activé. Nous pouvons alors le comparer à notre chien de garde intérieur notre "Brutus" qui aboie (émotion désagréable) ou est content (émotion agréable) pour nous avertir si l'événement est bon ou mauvais pour nous. Notre cerveau reptilien envoie une décharge qui fait que nous ressentons des sensations physiques dont nous faisons le bilan pour nommer l'émotion (joie, plaisir, colère, tristesse..). Dans le même temps, le cerveau reptilien envoie les neurotransmetteurs pour que l'organisme se régule et revienne à la normale. Dès qu'il est en SÉCURITÉ, l'individu ressent cet apaisement, en moins de 3 minutes. Quand nous laissons notre "Brutus" s'exprimer vis à vis d'un événement déclencheur, la fois suivante vis à vis d'un événement similaire, il n'aura plus besoin de nous avertir et nous serons alors serein par rapport à cet événement qui avant déclencher sans cesse le processus émotionnel.  

Nous pouvons utiliser notre CNRE en direct mais également en différé car nous gardons une mémoire des événements qui nous posent problème et quelle que soit l'émotion à résoudre, le processus est identique. Pour éviter de manifester des symptômes, il est parfois indispensable de changer notre alimentation. De la même manière, il est également indispensable de résoudre ses émotions pour une meilleure santé. 

cycle emotion laboratoie acunature easydada acupuncture medicine

Conclusion  

Comme l'énonce François Roustang [27] : « Le thérapeute doit engager le dynamisme du patient pour que lui-même résolve sa difficulté. ». À travers cet article, il est rappelé différents conseils préventifs que nous pouvons rapidement prodiguer au patient pour qu'ils puissent devenir acteur de sa santé : 

Respirer par le ventre et ouvrir la bouche surtout à l'effort et avoir une bonne qualité d'air. Boire 20 à 60ml/kg/j d'eau avec un taux de résidu sec inférieur à 100 mieux inférieur à 50mg/L avec un pH environ 7. 

Manger des aliments de façon équilibrée et mâcher minimum 20 fois chaque bouchées. Dormir dans un lieu énergétiquement équilibré et incliner le lit en surélevant la tête.  Résoudre ces émotions en observant comment elle se manifeste dans le corps. 

Références : 

  1. https://www.insee.fr/fr/statistiques/3281641?sommaire=3281778. 14 Août 2020  

  2. https://sante.lefigaro.fr/article/le-systeme-de-sante-francais-au-15e-rang-mondial/ 14 Août 2020 3. Patrick Triadou et al. L'acupuncture en France aujourd'hui : la consultation d'acupuncture. Acupuncture & Moxibustion 2005 ; volume 4. Numéro 1 (p15) 

  3. Rapport Flajolet. Annexe 1 La prévention : définitions et comparaisons (p1 et 2) 

  4. https://www.envsn.sports.gouv.fr/images/recherche-expertise/prepa_mentale/fiches_outils/02-la-respiration abdominale.pdf 

  5. https://nyaspubs.onlinelibrary.wiley.com/doi/abs/10.1111/j.1749-6632.2009.04394.x Richard P.Brown et al. Yoga breathing, Medidation and Longevity 

  6. https://artdelarespiration.fr/faut-il-utiliser-une-respiration-ventrale 

  7. https://blogs.mediapart.fr/genevievel/blog/200420/coronavirus-covid-19-soin-naturel-l-argile-serait-efficace 9. Mohamed A. Farag and al. The Many Faces of Kefir Fermented Dairy Products: Quality Characteristics, Flavour Chemistry, Nutritional Value, Health Benefits, and Safety. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC7071183/ 10. Batmanghelidj Feraydoon. Votre corps réclame de l'eau : les dangers de la déshydratation. Édition Jouvence. 11. EFSA panel on dietectic products. Scientific opinion on dietary reference values for water. https://efsa.onlinelibrary.wiley.com/doi/epdf/10.2903/j.efsa.2010.1459 (p37).  

  8. Bottin J.H. et al. Hydration in Children: What Do We Know and Why Does it Matter? https://www.karger.com/Article/FullText/500340 . 

  9. https://www.votre-sante-naturelle.fr/librairie/dossiers/l-eau-et-la-santé/ 

  10. Pubali Miltra et al. Does quality of drinking water matter in kidney stone disease : A sudy in West Bengal, India. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC5934277/ 

  11. Florence Phan-Choffrut et Claude Pernice. 60V, Kunlun (deuxième partie). Acupuncture & Moxibustion 2019, 18(1) 16. Nelly Carosi et Marie-Emmanuelle Gatineaud. Médecine traditionnelle chinoise et traitement diététique de la mucoviscidose. Acupuncture & Moxibustion. 2004,3(1) p20.  

  12. http://www.slate.fr/story/128762/realisateur-super-size-me-fast-food 

  13. Surabhi Bhutani et al. Frequency of eating out at both fast-food and sit-down restaurants was associated with high body mass index in non-large metropolitan communities midwest. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/27574335/ 19. AM Pedersen et al.Saliva and gastrointestinal functions of taste, mastication, swallowing and digestion. https://onlinelibrary.wiley.com/doi/full/10.1034/j.1601-0825.2002.02851.x 

  14. Yoshitaka Kimura et al. Evaluation of the effects of mastication and swallowing on gastric motility using electrogastrography. J Med Invest 2006 Aug;53(3-4):229-37 https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/16953059/ 21. https://www.lanutrition.fr/bien-dans-son-assiette/les-regimes-sante/le-regime-mastication/marie-agnes-peyron-l-il-faut apprendre-a-nos-enfants-a-bien-macher-r 

  15. Cécile Fries. Géobiologie, fengshui et démarche environnementale dans l’habitat : pratiques professionnelles et représentations. Sociologie. Université de Lorraine, 2017. Français. ffNNT : 2017LORR0057ff. fftel-01584224f 23. Michel Dogma. Le lit incliné pour se soigner en dormant. Alternative Santé numéro 38. https://www.alternativesante.fr/remede-de-grand-mere/le-lit-incline-pour-se-soigner-en-dormant 24. Javier Burgos Cantor. Le mental des français : psychisme occidental et Médecine Traditionnelle Chinoise. Acupuncture & Moxibustion 2003, 2 (1-2) p49. 

  16. Lauri Nummebmaa et al. Bodily maps of emotions. PNAS January 14, 2014, 111 (2) p 646-651. https://www.pnas.org/content/111/2/246 

  17. Olivier Hibon et Francis Fraisse. Guide pas à pas pour en finir avec nos émotions indésirables. file:///C:/Users/Paul/Downloads/en-finir-avec-nos-emotions-indesirables.pdf 

  18. Interview de François Roustang par Jean-François Marmion « Pour en finir avec la psychologie. » https://www.scienceshumaines.com/pour-en-finir-avec-la-psychologie-rencontre-avec-francois-roustang_fr_35131.html


nayla cherrino veterinaire laboratoire acunature easydada antidouleur 

Dr Nayla Cherino Parra 

Cabinet vétérinaire des 9 fontaines 4 rue rouge terre Lozon 

50570 Marigny – Le Lozon Tél : 06 98 80 23 77 

Mail : les9fontaines@gmail.com


 

Sites : les9fontaines.eu et laboratoire-acunature.fr 

Conflit d'intérêt :  

  • Conceptrice d'EasyDaDa – Dispositif Anti-Douleur par Acupression 
  • Auteure du guide « Bien vivre avec soi, pour bien vivre avec les autres et avec la planète » Édition Publiwiz